Track stand, sans les mains, sans les pieds, sans les dents...



  • <p>Petite anecdocte d'il y a à peine une heure:</p>
    <p>je rentrais du boulot, je faisais un track stand sur mon fixie à un feu rouge (depuis que je me suis pris une prune, je les respecte) et il y a un cycliste qui se met à coté de moi et qui me dit qu'il a toujours rêvé de faire ça.</p>
    <p>je lui ai répondu qu'il fallait qu'il oublie la roue libre.</p>
    <p>il m'a répondu en riant que c'était pas facile.</p>
    <p>après le feu est passé au vert, j'ai pas eu le temps de le convaincre.</p>



  • Hello

    Super'deterrage

    Le seul moyen que je trouve pour l'instant c'est de bouger le guidon de gauche à droite ... ce qui n'est pas bon

    Je n'arrive pas à faire 3cm en arrière des que j'appuie je tombe

    Un point important j'ai gardé une hanche abîmée de 1989 à 2009 donc je pense que mes appuis sont tres peu symétriques ...
    En tous cas le track'stand pour moi c'est magique mais je n'y arrive pas du tout sans bouger le guidon



  • Pars du principe que si t'as le genou droit en "avant" il faut que ta roue avant aille vers la droite, et pareil si c'est genou gauche, roue à gauche.
    Après c'est de l'entrainement et plus un balancier a avoir avec la hanche, en commencant en danseuse, après tu t'assoies, et ainsi de suite, mais faut faire pour le maitriser ;)


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.