De père en fils, conversion d'un demi-course en pignon fixe



  • Les photos du projet : https://photos.app.goo.gl/040DDPyKX4CvGiVA2

    Bonjour à tous,

    Je profite d'une pause dans mes révisions de fac pour vous présenter mon futur daily ride. Il s'agit d'un demi-course Peugeot utilisé par mon père dans les années 1970. Le paternel a parcouru les routes d'une petite cité balnéaire du Nord-Pas-de-Calais à son guidon jusqu'à ses quatorze ans, âge requis alors pour la conduite des mobylettes. Une fois la mobylette acheté avec ses économies, il a remisé le vélo dans un garage de bord de mer. Une trentaine d'années plus tard je récupère l'engin, bien rouillé, pédalier faussé, en somme la base parfaite pour un projet de restauration / conversion. Changement de génération, changement d'habitudes, du haut de mes vingt-quatre ans je destine la machine à mes trajets quotidiens garantis sans émissions de gaz à effet de serre...

    J'ai décidé de suivre quelques principes pour ce premier projet : simplicité et coût total raisonnable (je suis étudiant). L'idée de construire un pignon fixe s'imposait donc, non seulement parce qu'il s'agit de vélos à la mécanique basique voire même limitée, mais aussi parce que j'adore ce look épuré.

    La première étape a consisté à démonter les pièces lourdes et superflues. Adieu gardes-boue en acier, dynamo, phares, dérailleur et porte-bagage !

    A cette occasion j'ai remarqué que le pédalier ne tournait pas rond et claquait. Je l'ai changé dans une association d'auto-réparation (merci Roulons à Vélo) et en ai profité pour passer d'un pédalier à clavettes à un pédalier plus moderne à axe carré.

    La peinture étant mangée par des points de rouille assez sévères, je me suis ensuite lancé dans un ponçage intégral du cadre.

    Puis une peinture à la bombe réalisée par mes soins. J'ai trouvé un beau bleu dans un magasin spécialisé consacré au graf. Une bombe m'a suffi pour faire deux couches et elle m'a coûté trois euros ! J'ai ensuite passé un vernis en bombe. Le résultat obtenu est plutôt satisfaisant pour une première tentative.

    Ce gain d'expérience me fera procéder autrement la prochaine fois car ma peinture est un peu fragile. Je compte repeindre mon vélo d'ici un an en utilisant d'abord un après, poncer entre les différentes couches, bien respecter les temps de séchage...

    Par souci d'économie j'ai cherché à réutiliser un maximum de pièces d'origine. Mes roues étaient toutefois bien trop rouillées pour être exploitées, de plus assez petites (650 et pas 700). J'ai donc parcouru les sites spécialisés en pièces de fixie et j'ai trouvé mon bonheur dans une paire de roues en aluminium de la marque Velox (120 euros).

    La roue arrière est vendue avec un pignon de 15, ayant eu une petite mésaventure avec le montage d'origine je recommande de démonter contre-écrou et pignon, d'appliquer de la graisse et de les remonter en veillant à leur bon serrage.

    Pour reprendre la couleur des roues j'ai installé une guidoline blanche acheté chez Décathlon (autour de 6 euros). J'ai réutilisé le levier de frein d'origine et installé un étrier de frein de récupération (merci l'association locale).

    Je suis très heureux du résultat, j'obtiens un vélo en acier plutôt léger (à vue de nez autour de 10 kilos), moins rigide qu'un cadre en alu et donc absorbant mieux les vibrations. Il tient bien la route et est réactif dans les relances. Une fois lancée les roues dotées de jantes à profil haut aident à maintenir la vitesse sans difficulté.

    Les performances ne sont pas ridicules, avec ma transmission d'origine en 49 / 15 j'ai réussi à monter à 50 km/h en sprint (selon Strava). Depuis j'ai changé ma transmission pour l'adapter à un usage urbain (49 / 18), le vélo est bien plus polyvalent désormais.

    Après une centaine de kilomètres mon pédalier de récupération a pris du jeu. Mon vélociste est en train d'installer un boîtier de pédalier plus moderne (40 euros pièces et main-d’œuvre comprise). J'ai hâte de découvrir le résultat.

    En conclusion, il est possible de se créer un petit conversion sympathique à partir d'un vieux cadre pour un coût total inférieur à 200 euros. Pour cela les ateliers d'auto-réparation sont de très bon conseil et moyennant une adhésion au tarif super abordable (5 euros par an en étant étudiant) on peut avoir accès à tous les outils nécessaires.

    Cyclistement,
    MB



  • NB : si des riders de fixie autour d'Avignon souhaitent prendre part à des sorties en groupe manifestez vous !
    Mon pseudo sur Strava : Marius A Bicyclette



  • Beau boulot, ça me rappelle ma première conversion sur un mbk, j'avais le même jeu de couleurs à la Viper :-)
    C'est dommage parce que la peintoche était encore pas trop mal et tu te retrouves avec des bidules qui dépassent de partout. Pour 200€ tu dois pouvoir monter un cadre piste correct avec de l'occas du forum !



  • Par contre il est d'usage de se présenter avant de poster, ici : https://pignonfixe.com/topic/516/présentation-qui-êtes-vous/268?page=5



  • au risque d'en facher certains je l'aurais restaurer ce Peugeot pas converti :-(



  • Mea culpa Lee je ferai ma présentation ce soir.

    La peinture était encore jolie en photo mais il y avait de nombreux points de rouille, j'ai pensé que c'était mieux pour la santé du cadre de repartir de zéro. Peut-être que plus tard j'essaierai de recréer la peinture Peugeot quand celle-ci sera trop écaillée !



  • Dommage pour la peinture faite sans enlever les composants ni même les protéger :(

    Autrement un premier petit vélo qui roule bien 👍



  • Alors je suis un fervent adorateur des peug' et tout tout, mais faut arrêter de regretter des émaillages qui n'ont rien pour eux, ni pour son propriétaire. Il était de fait en mauvais état, ce n'était pas un modèle remarquable non plus, même si le rats c'est le plaisir de certains.
    C'est souvent une étape nécéssaire pour s'approprier son vélo, même si effectivement la prochaine fois il faudra pousser jusqu'au démontage de la fourche et du bdp (et voir ça comme un nouvel apprentissage)

    Le vélo roule (pas besoin de refaire la peinture pour ça certes), le proprio est content, le proprio va certainement affiner ses goûts et nous montrer des choses plus sympathiques à l'avenir.

    Bienvenue Marius et bonne route
    (enfin pas trop quand même, mais ça je t'en parlerais dans un second temps)



  • perso je ne vois pas tes photos, je suis sur chrome/mac