Un vélo pour des mots, l'aventure littéraire



  • Bonjour à tous,
    voici mon projet en 5 lignes:

    À 17 ans et j'étudie les lettres en prépa' Hypokhâgne, et je suis passionné de vélo. En mélangeant mes deux passions est né le projet de faire des voyages à vélo dans la culture littéraire française.
    Je me déplacerai donc dans les grands lieux de certains des plus illustres écrivains, allant visiter soit leur lieux de vie, soit le lieu de leurs œuvres. Le tout en vélo de route et bikepacking, roulant 150 kilomètres par jour minimum.
    [img]https://41.media.tumblr.com/736f6bcc82da753cfc1f3460ca255513/tumblr_inline_nmk5mc5XZv1rpsspw_500.png[/img]

    Je me permet de laisser ici mon [color=#0000CD]calendrier[/color], pour qu'on en discute tous ensemble et que je puisse trouver des gens intéressés pour rouler sur des bouts de parcours, ou pour m'héberger parfois aussi (je suis poli, et je ramène à boire!)
    [quote]
    Le[color=#0000CD] 6 juin[/color], je partirai pour [color=#FF4500][i]Lyon - Annecy[/i][/color]. Au programme 150 kilomètres d’une seule traite, 2000 mètres de dénivelé prévu. La quête de ce parcours est de retrouver Rousseau, mais je passerai par le Bourget-du-lac, sur les traces de Lamartine.

    Entre le [color=#0000CD]14 et le 20 juin[/color], je partirai pour [color=#FF4500][i]Paris depuis Lyon[/i][/color]. Il s’agit ici d’une distance totale d’environ 500 kilomètres, le parcours est donc scindé sur deux jours de 250 kilomètres chacun. Le train sera mon dernier recours au cas où une difficulté se présenterait, mais au vu du trajet c’est tout à fait faisable dans de bonnes conditions. Un logement est activement recherché à mi chemin… Au programme une fois à Paris: Balzac, Hugo et Zola.

    Vers le [color=#0000CD]30 juin[/color], je partirai pour un[i] [color=#FF6347]Lyon-Grenoble[/i][/color], 110 kilomètres. L’objet de cette sortie est bien sûr d’aller chez Stendhal. Si l’envie me prends, je ferai aussi le retour sur la journée en vélo, ou bien retour à la case départ en train. Les deux sont tout à fait envisageable.

    [color=#0000CD]Mi juillet[/color], je partirai pour un [i][color=#FF6347]Lyon - Lille - Le Touquet[/i][/color] sur les traces de Marguerite Yourcenar, et Maxence Van der Meersch. Je n’ai pas encore défini le trajet précisément, hésitant non sans mal entre passer par l’Ouest de la France et les îles anglo-normandes de Hugo, ainsi que Chateaubriand, ou bien passer par l’Est du coté de chez Proust, de Rimbaud, de Racine, et de Dumas. L’ensemble du périple est long de presque 1000 kilomètres, selon les itinéraires, et je prévois une semaine à peu près pour le boucler.

    [color=#0000CD]Début août[/color] ce sera les [color=#FF6347][i]Flandres[/i], et le sud de[i] l’Angleterre[/i][/color] qui seront arpentés, sans pour l’instant de motif défini.

    Enfin, [color=#0000CD]mi-août[/color], ce sera au tour de [i][color=#FF6347]Lyon-Avignon- Nîmes[/color][/i], si j’en ai le temps et la force. Un beau voyage dans le Sud, pour retrouver Henri Bataille, Alphonse Daudet, Aragon, Jean Villar, Marc Bernard, et tant d’autres.
    [/quote]
    Enfin, l'ensemble du projet (bien plus vastement abordé qu'ici) est visitable sur le site: http://unvelopourdesmots.tumblr.com/ qui n'est pour l'instant qu'un chantier du futur site, bien plus streecreed que lui.

    Je vous présenterai bientôt mes partenaires, et je posterai des vidéos des sorties après coup...

    En gros: tu veux rouler? Tu veux m'inviter? Me soutenir? Me critiquer? C'est sur ce topic que tu es le bienvenu!



  • Bonjour à tous.

    Un vélo pour des mots, même si parfois je me suis un peu écarté du projet initial en lui privilégiant une performance sportive,
    a connu une magnifique saison 1 (à mon goût) avec des tours de roues qui conduisent sans cesse vers de nouveaux horizons, créant par la même de merveilleux souvenirs.
    J'ai pas mal roulé ( de Saint-Malo à Bruxelles, de Annecy à Machy, ou bien de Lyon à Londres) mais il me reste encore BEAUCOUP a découvrir. L'un des projets qui me tient le plus à coeur en ce moment est par exemple d'aller sur la tombe de Paul Valéry et Brel à Sète, ce qui fait une petite trotte au départ de Lyon mais je reste motivé.

    Pour la saison 2: voici un petit avant goût, j'espère que vous me rejoindrez sur [url=https://www.facebook.com/unvelopourdesmots/]ma page Facebook[/url] pour rester au courant et suivre les entraînements, les recherches...etc.

    • le vélo pour la saison 2 est terminé, je n'en dis pas plus pour l'instant mais ça se carabine bien. C'est bien entendu du route et du pignon Fixe pour la route avec même pour les parcours offroad (car il y aura du "Gravel", et pas qu'un peu). Au programme cette année plus de 3000 kilomètres de voyage!
    • Je suis inscrit pour Vézélay / Barcelone, dans le cadre du BTR 2016. Ce n'est pas une course littéraire, mais j'en fais mon affaire puisque les checkpoints sont en fait 4 cathédrales différentes (du Morvan, jusqu'à la Segrada Familia de Barcelone).

    Voilà... Stay Tuned!



  • Georges Brassens repose à Sète, Brel lui était Belge et il a fini sa vie aux Marquises, bonjour bonne année, ça va la prépa?



  • :S :rolleyes:



  • Allez allez, c'est pas chouette de rester sur une erreur.

    Certains ici connaissent Paul Gauguin, le peintre français. Il était parti vivre aux Marquises pour retrouver l'inspiration. Le 8 mai 1903 (jour de ma naissance, à quelques années près tiens!) il est retrouvé mort dans La Maison du Jouir qu'il occupait à Atuona (sur Hiva Oa) et on l'enterre dans le cimetière local. Ce même cimetière local où, le 12 octobre 1978, Brel sera enterré dans la tombe mitoyenne alors qu'il avait passé les dernières années de sa vie là-bas avec sa femme, après qu'on ai rapatrié son corps de Bobigny. La classe non?

    Bon, Gauguin, connu pour abuser un tant soi peu du charme des habitantes locales n'était pas du tout apprécié malgré sa défense des droits de populations autochtones, en revanche Brel... On en parle encore !



  • Si t'es en direction de sète, fais donc le détour pour aller saluer Bobby à Pézenas! En plus la route est chouette (et en terme de pinard, y'a bon dans le coin)



  • Et surtout tu préviens si tu passes à Sète. J'te ferai une petit sélection de produits régionaux.



  • Du coup Sète ça devrait se goupiller pour mi-avril...[hr]
    C'est vraiment une belle communauté sur ce forum, partout où je vais je suis bien acceuilli, je rencontre des futurs / nouveaux amis et on partage un moment riche avec chacun ce qu'on peut apporter.



  • Je suis en pleine exploration d'un site internet, pour pouvoir écrire tranquillement et partager un meilleur contenu.

    Est-ce que je pourrais avoir des retours de votre part? Tout est bon à prendre pour que j'améliore la chose...
    [url=https://unvelopourdesmots.wordpress.com/]Un vélo pour des mots, nouveau site[/url]

    D'ailleurs je me permet d'ajouter que j'ai écris deux nouveaux articles (le Morvan).


  • Banni

    Personnellement je n'adhère pas trop au sous-titre "ultra cyclisme littéraire" j'essaierais de trouver quelque chose de plus slogan que ça, mais c'est vraiment la seule chose qui me chiffonne le reste est très plaisant à lire, soigné, pas hype, la vraie France; c'est rigolo que tu aies reblogué K car vous êtes dans une dynamique assez similaire me disais-je !



  • C'est gentil, je vais potasser ça en effet ça me plait pas assez non plus, mais si je suis pas le seul alors c'est d'autant plus nécessaire.
    J'aime beaucoup ce que K a pu écrire, même s'il ne termine jamais ses messages par des points (en même temps, ça va, c'est un foroum).

    Pour le site en lui même je suis content qu'un utilisateur le trouve plaisant et pas chargé, du coup ça correspond à ce que je voulais même s'il y a beaucoup de choses à faire encore...



  • sauf que j'écris vachement mieux



  • Ouais pi tu vélotafes, sacrée valeur ajoutée à la dimension épique, j'avoue. Puis quoiqu'il en soit mon mentor à jamais c'est Brigadier quoi[hr]
    Les deux derniers articles:

    ALLER:
    https://unvelopourdesmots.wordpress.com/2016/01/25/viree-dans-le-morvan-depuis-lyon/
    RETOUR:
    https://unvelopourdesmots.wordpress.com/2016/01/25/un-impossible-retour-morvan-lyon/



  • Comme l'a dit Naxalit un peu plus haut, ton blog se lit très bien ! C'est agréable à lire et je n'ai pas encore changé de page avant d'être arrivé au bout d'une publication, ce qui est bon signe ;)



  • Merci à vous deux, c'est un plaisir de lire ce genre de mots.

    Hier, une petite leçon d'humilité au détour d'une montagne s'est offerte à moi.

    https://unvelopourdesmots.wordpress.com/2016/02/08/festina-lente-hate-toi-lentement/



  • Beau récit. Bravo. :thumbs_up:



  • Merci. N'hésitez pas à commenter si ça vous plait / déplaît directement sur le site.
    Je recherche toujours une alternative au slogan "ultra cyclisme littéraire"



  • Je suis moi aussi pas fan du slogan « ultra-cyclisme littéraire ». J'ai rien à te proposer comme alternative, mais je trouve que le titre 'Un vélo pour des mots' est très chouette. Suffisamment poétique et évocateur pour être bien accrocheur. Ton projet est super intéressant et je vais suivre ça avec intérêt.

    Je t’avoue avoir un peu rigolé à la conclusion de ton dernier article. Même si tu fais du vélo sous la pluie et dans le froid, et que t’en chie, ça reste une sortie du dimanche, pas de quoi appeler ça de l’ « ultra-cyclisme » (ou en tout cas l’idée que je m’en fais : de longues journées/nuits consécutives sur la selle dans des endroits plus ou moins reculés). Dans le même esprit, ça me fâche un peu l'affichage des moyennes, ça fait mesurage de kiki, tout simplement.

    J'ai vu 2-3 petites fautes de frappe ici et là sur tes articles : Massilia et pas ‘Massalia’, Lugdunum et pas ‘Ludgunum’ (tiens, comme pénitence tu me liras trois Astérix!), 7-10% d’inclinaison et pas ‘7-10% d’inclinaisons’. Y’a pas mort d’homme, mais vu ton cahier des charges sur ce projet (+ étudiant en Khâgne), ça parait judicieux de faire gaffe à ce genre de détails.

    Bon courage et au plaisir de relire ton blog. :thumbs_up:



  • Pour ton slogan, Cyclisme Ultra-littéraire, ca le fait? :devil:



  • Merci beaucoup SebL.

    C'est un peu compliqué de mettre un nom là dessus, dès que tu fais plus de 150 bornes t'as du mal à jauger dans quelle pratique du cyclisme tu es. J'ai enlevé le "ultra" qui faisait c'est vrai trop prétentieux pour ma pratique.
    J'ai corrigé les coquilles que tu m'avais signalé, il est urgent que je me relise plus les prochaines fois...
    Pour le slogan j'ai remplacé par "À bicyclette avec des lettres".
    J'ai hésité entre " à bicyclette" et "en bicyclette" mais je préfère transcrire l'action plutôt que le moyen de transport. Je me trompe peut-être.
    [hr]
    En terme d'expérience de site, liens de partages, rubriques ou visuels: voyez vous des défauts ?



  • [quote='MaitreSedan' pid='2062501' dateline='1455008111']
    Merci beaucoup SebL.

    C'est un peu compliqué de mettre un nom là dessus, dès que tu fais plus de 150 bornes t'as du mal à jauger dans quelle pratique du cyclisme tu es. J'ai enlevé le "ultra" qui faisait c'est vrai trop prétentieux pour ma pratique.
    J'ai corrigé les coquilles que tu m'avais signalé, il est urgent que je me relise plus les prochaines fois...
    Pour le slogan j'ai remplacé par "À bicyclette avec des lettres".
    J'ai hésité entre " à bicyclette" et "en bicyclette" mais je préfère transcrire l'action plutôt que le moyen de transport. Je me trompe peut-être.
    [hr]
    En terme d'expérience de site, liens de partages, rubriques ou visuels: voyez vous des défauts ?
    [/quote]

    Jean, je crois que oui. En tout état de cause c'est toujours "à".



  • "En" c'est quand t'es dedans, "à" quand t'es dessus (y'a une règle du pourquoi mais j'l'ai oubliée...)
    Sinon, tu peux tenter "les bicyclettres"?



  • Continue Jean Steel, bientôt tu seras le Jean d'ORmesson du BB30 t'entends ?

    big up gros. Si tu saurais me faire un ptit article sur la bataille de Crécy en Ponthieu en 1346 qui opposa les anglais aux français, je serais ravi d'en apprendre un peu plus sur mes nouvelles terres



  • [quote='yeahrider' pid='2062515' dateline='1455010200']
    "En" c'est quand t'es dedans, "à" quand t'es dessus (y'a une règle du pourquoi mais j'l'ai oubliée...)
    Sinon, tu peux tenter "les bicyclettres"?
    [/quote]

    Exact, sauf que tes jamais dans un vélo! "L’Académie française recommande de réserver la préposition en aux véhicules ou aux moyens de transport dans lesquels on peut s’installer, prendre place : partir en voiture, en train, en bateau. Dans les autres cas, c’est la préposition à qui sera employée : se déplacer à bicyclette, à vélo, à moto ; une randonnée à cheval ; faire une descente à ski."



  • Faut faire attention avec les soi-disant règles d'emploi des prepositions. On peut degager des tendances, mais pas si sur qu'on puisse trouver la règle qui marche à tous les coups. Par exemple on peut être à Tarbes ou à Arles, et le lendemain se retrouver en Avignon. Je pense que beaucoup de cas se jouent au lexique (c'est à dire ne sont pas gouvernés par une règle qui permettre de faire des prédictions). Et tous ces usages peuvent changer avec le temps, sans compter les variations dialectales (chez moi on dit "en vélo" plutôt qu' "à vélo").



  • Arf pour le A et le EN concernant les moyens de transport, je crois que la règle est "absolue" (c'est pas faute d'avoir été rappelé à l'ordre un paquet de fois dans ma prime jeunesse)
    Pour ce qui est des villes, on met EN lorsque le nom de ville commença par une voyelle prononcée et particulièrement le A pour éviter l'ânonnement. Ainsi, on dit EN Arles.
    Mais je te rejoins sur l'aspect non figé des chose et les variations dialectales.



  • @ Maitre Sedan, je suis bien content que tu le prennes comme ça. Ça me tracasse un peu cette réflexion que je t’ai faite sur les moyennes. Un des premiers trucs que je regarde après un ride c’est bien ma moyenne. Je sais pas trop pourquoi j’ai tiqué sur ton article, peut-être parce que tu en parles plusieurs fois.

    [quote='yeahrider' pid='2062582' dateline='1455018086']
    Pour ce qui est des villes, on met EN lorsque le nom de ville commença par une voyelle prononcée et particulièrement le A pour éviter l'ânonnement. Ainsi, on dit EN Arles.
    [/quote]
    ‘à Hossegor’, ‘à Étampes’, ‘à Ourc’, ‘à Aast’ (là je te sors les noms de bled de par chez moi), ‘à Ajaccio’, ‘ à Amiens’… me paraissent plus acceptables. Mais bon…

    Trouvé sur les pages Wikipedia d’ Ajaccio, Amiens et Arles :

    « Le général de Gaulle se rend [u][b]à Ajaccio[/b][/u] le 8 octobre 1943, et déclare : …»
    « avant l'île Sainte-Aragone, en face du Cimetière de La Madeleine [u][b]à Amiens.[/b][/u] »
    « Probablement en 407, l’administration impériale déplace la préfecture du prétoire des Gaules - située jusqu’alors à Trèves -, [b][u]à Arles[/u][/b] qui connaît en conséquence une véritable renaissance politique »


  • Banni

    Cet été lors de mon pèlerinage quelle surprise de voir des affiches/panneaux municipaux des villes d'Avignon, d'Arles, où le "à Arles" "à Avignon " l'emportait.



  • [quote='MaitreSedan' pid='2062501' dateline='1455008111']

    En terme d'expérience de site, liens de partages, rubriques ou visuels: voyez vous des défauts ?
    [/quote]
    moi j'aime bien, pense juste à relire chaque article publié directement sur le site, pour trouver les coquilles, fautes de frappe ou d'orthographe. Je le fais tout le temps, ça évite de passer pour un analphabète.

    Sinon t'as possibilité d'avoir des affichages dynamiques dans les modèles de mise en page proposés par wordpress ? Ca pourrait être pas mal ?

    Et le slogan, cyclo-littérature c'est rigolo aussi :P



  • @SebL
    Au contraire je te remercie. Je pense qu'il ne faut pas tout mélanger. Mon délire à moi est certes la longue distance, je ne suis pas ultra cycliste pour autant. Juste un jeune qui adore ce qu'il fait: Un vélo et des mots. Les moyennes, l'analyse de données, les chiffres remis en question c'est pas mon truc. Des matheux tri athlètes mi-ciborg mi-zinzin s'en chargent très bien pour moi. Sincèrement je suis pas du tout vexé par la critique quand elle est fondée et qu'elle concerne ce blog. Rien de mieux pour progresser. Beaucoup ici idéalisent la prépa comme un milieu où on croit tour connaître ; on a pas la science infuse du tout, simplement l'habitude de s'en prendre plein la gueule à propos de notre travail. Vos remarques me font progresser, que du bon!

    Brigadier:
    Je suis sans doute pas assez doué pour te répondre mais j'ai l'impression que pour des affichages dynamiques il me faudrait plus de photos (de bonnes qualités). Il est temps que j'investisse dans un petit apn de qualité de toute manière, l'argentique montre trop souvent ses limites...

    Sinon d'un point de vue plus pratique, il s'avère que je vais rouler seul jusqu'à Marseille. Mon meilleur ami s'est monté la tête moins d'une semaine avant, donc il a décidé de faire une pause cycliste, je peux comprendre mais ça complique toute mon aventure.
    Par conséquent, je vais devoir éviter les hôtels (faute de budget) et pour le BTR ça se complique aussi car il se peut que je fasse 1000km tout seul. Je réfléchis donc à orienter mes activités vers du vrai randonnage: un tarp, une couverture de survie. Toutes ces options ne m'enchantent pas tant que ça, je suis pas du genre à baisser les bras mais niveau sécurité, moral, fatigue et soutient.... Ça me fout une difficulté supplémentaire.
    Merci de me suivre.



  • On dit En Avignon, non pas pour éviter le hiatus [a] - [a], mais parce qu'Avignon est l'ancienne citée des Papes, et constituait de ce fait un État, rattaché à la France au 18e siècle si je ne m'abuse.



  • Arf, ca se tient carrément, merci pour cette explication historico-linguistique Doktor.



  • Renommes ton topic Jean "Ce que vous avez appris aujourd'hui²" ;D



  • Il est super intéressant ton projet, et bravo pour ton blog, c'est bien écrit et dans la manière de raconter ça me rappel quelques livres que j'ai lu dernièrement en rapport avec la petite reine, Petite philosophie du vélo de Alain Chambaz, Besoin de vélo de Paul Fournel et Petit Éloge de la bicyclette d'Eric Fottorino. Tu dois probablement les connaître étant donné que leur livre est le fruit de leurs réflexions sur la pratique de la bicyclette en fin de comptes ce sont des biographies via leur pratique du vélo.

    Quoiqu'il en soit c'est bien de voir l'évolution de tes challenges, même si parfois ça frôle plus la performance sportive comme tu disais quelques pages avant. Du coup tu serais tenté par le PBP 2019 ?



  • [quote='MaitreSedan' pid='2062888' dateline='1455099497']
    Je réfléchis donc à orienter mes activités vers du vrai randonnage: un tarp, une couverture de survie. Toutes ces options ne m'enchantent pas tant que ça, je suis pas du genre à baisser les bras mais niveau sécurité, moral, fatigue et soutient....
    [/quote]

    Je me suis équipé tour récemment d'un sac de couchage synthétique Cumulus et d'un sur-sac Terra Nova pour pouvoir dormir n'importe où sur de courtes nuits. Pas encore eu l'occasion de tester in-situ, j'attends le printemps... Une nuit ça ira sûrement, 2 nuits max mais enchaîner plusieurs nuits d'affilée comme ça par contre, ça me paraît chaud!

    Une couverture de survie pour moi, c'est pas assez, et un tarp, pas forcément utile si tu te couches quand il fait nuit et que tu te lèves toujours dans le noir, un abri en dur est vite trouvé en cas de pluie, on est pas en haute montagne! (bâtiments publics, sas de banque, abribus...)

    [quote='cov']
    ça me rappel quelques livres que j'ai lu dernièrement en rapport avec la petite reine, Petite philosophie du vélo de Alain Chambaz, Besoin de vélo de Paul Fournel et Petit Éloge de la bicyclette d'Eric Fottorino
    [/quote]

    Le dernier m'avait transporté, puis j'aime beaucoup Eric Fottorino. Et cerise sur le gâteau, il vaut 2€!



  • Bonsoir et merci à tous,
    Cov:
    Quel plaisir de lire ça! Transmettre du désir à mes lecteurs cyclistes ou non, c'est vraiment mon but. J'ai trémoussé aussi devant les récits de certains: Its Omar Yo par exemple avec sa great divide alors même que je n'aime pas spécialement le off-road. Je suis ravi que mes lectures se ressentent: j'ai effectivement lu Fottorino et ça m'a grandement inspiré l'article "Poétique du couple homme/machine" en ligne ici:
    https://unvelopourdesmots.wordpress.com/2016/01/25/poetique-du-couple-homme-machine/
    Unidred:
    Effectivement, ça me gène d'en arriver à l'option hardcore car je sais que ce sera déjà une épreuve monumentale que de relier le Morvan à Barcelone en 96 heures. N'empêche que le départ est à minuit, donc si je prends le départ de la course seul je pense que je ne ferai que 2 nuits: 1 toute les 30 heures. La première avant la course, puis 30 heures après, puis encore 30 heures (60 heures) et une après l'arrivée. Ce qui me laisse 90 heures à rouler donc je serai dans les délais. C'est une option hardcore que je ne pense pas être en mesure de faire, mais les entraînements me pousseront soit à mettre pas mal d'argent de côté pour les hotels. Soit à trouver un partenaire fiable avec qui rouler. Soit... à annuler. Dans le sens où je m'entraîne beaucoup, ça me rendrai dingue. Il faut se dire que je suis très jeune et que mettre ma santé en danger serait bête pour une course qui sera là un moment, mais je n'y arrive pas tant ces projets me tiennent à coeur.
    Quoiqu'il en soit l'entraînement ne me servira jamais à rien, si je ne m'aligne pas au départ de la course, j'irai faire un tour de France à nouveau car il y a tant à voir!

    Je vais réfléchir au matériel un peu plus tard. Pendant mes entraînements d'ici là je vais essayer de dormir plus longtemps dans le dur pour voir. Quand on est pas bien équipé je pense qu'il faut privilégier des siestes plutôt qu'une nuit, mais plus facile à dire qu'à faire. On en reparlera ici même dans tous les cas.
    Pour l'instant, c'est avec le sourire aux lèvres et la peur au ventre que je prévois le prochain entraînement: environ 300km tout seul en février, une sacré trotte. Pour celui là, la nuit entre deux est pas prévue. J'ai lu Fottorino, inutile de vous dire à quel point il m'a plu, je crois que ça se sent dans mon écriture... C'est à ses côtés que j'ai eu envie de renouer avec mon pignonfixe, alors en vente, et de partir avec accompagné d'un appareil photo argentique. Je parlerai en temps voulu de ce projet !



  • Je suis deuxième sur la liste d'attente, il y a finalement des chances pour que je le fasse. Si tu veux le faire à deux, c'est OK pour moi, pas de pb pour partager les frais. Je roule certainement plus lentement mais je connais quasiment toutes les routes propices au vélo de Vézelay à Collioure, ayant fait une vingtaine de Paris <> Perpignan ces dernières années...
    En terme de vitesse, je vise 22km/h sur la totalité si je suis seule (PBP 24 km/h, mais on chope des pelotons régulièrement et il y a l'émulation), ce qui n'est pas bien rapide, mais permet, en réduisant les pauses, d'arriver très sereinement dans les délais.
    Je vais rouler en France la semaine du 20 février, on peut éventuellement essayer de se capter pour faire une étape ensemble.



  • Ely, à priori c'est sûr que t'es prise puisque je connais déjà deux personnes qui déclarent forfait avant l'engouement du départ.
    En terme de niveau, ne soit pas modeste: tu as bien plus d'expérience que moi. Je connais une bonne partie des routes et on s'est déjà rencontré donc je suis confiant: on va pas se prendre la tête pendant 800 bornes ensemble mais on va passer un moment rigolo et pas que sportif, sinon lettré.

    Après quelques 200 que j'ai laissés secrets pour les internet (bah quoi, c'est une course non?) j'en suis arrivé à 24 de moyenne tout seul, il faut dire que ce n'était pas très grimpant et que je roulais sans la fatigue dans les pattes donc ça me semble parfait.
    La semaine prochaine je vais essayer de rouler 1 x 300 km et 1x 150 d'affilé pour jauger un peu. Pas facile avec l'hiver.
    Je suis dispo la semaine du 20, n'hésite surtout pas à venir dans le coin ;) je peux monter mais pas plus haut que dijon...
    AHHHHH merci ! je suis content, j'avais peur de m'être inscrit pour finir seul comme un con. Merci ELY!





  • #instafamous :thumbs_up:



  • Nouvel article en ligne ! :)
    https://unvelopourdesmots.wordpress.com/2016/02/29/nighthawks-bivouac-dans-la-loire/

    Vos retours sont toujours appréciés[hr]
    Brigadier: je vais bosser sur les affichages dynamiques au fait, merci.



  • Tiens j'ai pensé à toi aujourd'hui, je courais à Louisfert où se trouve la maison de René Guy Cadou, es-tu déjà passé par là ? Je ne connaissais pas ce poète français, j'en ai profité pour lire quelques vers de son œuvre !



  • Bonsoir !
    À vrai dire je ne connaissais ni Louisfert, ni René Guy Cadou. Dans les deux cas, c'est une chose corrigée. Je me rappelle qu'un de mes profs m'en avait parlé, il est donc avéré qu'il faut que je le lise.
    Je vais me plonger là dedans, ça m'a l'air d'être une oeuvre très prolifique pour une vie si courte. Merci beaucoup pour l'attention!

    Je pensais au début que c'était une réaction sur le dernier article pouvant être un peu 'polémique' mais en fait, c'est une bonne nouvelle. Yes!



  • Le dernier article polémique ? Bivouac dans la Loire ?

    Je trouve qu'il est bien écrit, et j'apprécie toujours autant ta manière de raconter tes péripéties, quelques part au fond de nous ça rappel toujours une aventure plus ou moins ressemblante qu'on a déjà vécu !



  • Il s'agit de celui-ci: [url=https://unvelopourdesmots.wordpress.com/2016/03/25/cest-quoi-faire-du-velo-vis-et-vir/]à propos du dopage[/url] (entre autre).

    Ça me fait plaisir ce que tu dis. C'est pas évident de trouver l'équilibre entre exploration littéraire et sportive mais je le fais comme ça me vient.

    Il y a quelque chose que tu aimerais changer sur le blog? j'essaie de l'améliorer..



  • Ah oui en effet, j'étais pas vraiment à la page ! L'article sur le dopage est pas si polémique que ça, mais il faut relativiser. On fait tous du vélo de manière différente, je viens plutôt du monde du cyclotourisme bien que j'ai toujours essayé de me surpasser physiquement, de faire la course avec les autres, et aujourd'hui je me retrouve à courir en FFC.

    Finalement, je me suis jamais sentit aussi libre sur mon vélo. Avec le volume d'entrainement qui à grossi, on se sent mieux, on peut appuyer aussi fort qu'on veut ! Avant c'est le vélo qui me faisait mal, les longues sorties, 200, 300kms, dans le vent, seul... Maintenant, je me plait à penser que c'est moi qui torture mon vélo. J'essaye vainement de retrouver cette sensation de douleur qui me plaisait tant. De "travail" accompli. Comme disais Alain dans propos sur le bonheur : "Tous ces coureurs se donnent bien de la peine. Tous ces joueurs de ballon se donnent bien de la peine. Tous ces boxeurs se donnent bien de la peine. On lit partout que les hommes cherchent le plaisir ; mais cela n’est pas évident ; il semble plutôt qu’ils cherchent la peine..."

    Je pense que c'est comme les études longues, le vélo. Tu dois aimer ce que tu fais, sinon à quoi bon te faire chier à faire un doctorat. Si tu n'aimes pas un tant soit peu pédaler, te surpasser, te faire mal, tu ne pourras jamais être pro, et au vu de la misère que les coureurs gagnent comparativement à l'effort fourni, il faut vraiment être passionner ou fou.

    Enfin, tout ce long discours juste pour dire que pour moi, l'homme n'est pas prisonnier de son outil (comme le laisse entendre le passage de : Le Soleil des Scorta, excellent bouquin d'ailleurs :thumbs_up:), l'homme passionner vit en harmonie avec son outil. C'est le système autour qui perverti l'homme. Cela ne vient pas forcément d'une volonté personnelle, mais d'un contexte, ce dopage. Seul ceux qui n'aiment pas le vélo se dopent. Les autres souffrent cette injustice. Regarde le cas de Cesare Cippolini qui n'a jamais brillé en tant que pro car refusant le doping. Bref, c'est pas évident de se prononcer là-dessus, mais c'est bien de le faire ! C'est juste risqué en effet !

    Sinon le site est basique je dirais. Quand on voit ce que tu écris, il ne transpire pas la même passion. Si tu trouves un peu de temps tu devrais faire des tuto de programmation pour le rendre à la hauteur de tes écris. L'aspect visuel est vraiment important de nos jours pour mener quelqu'un à faire "l'effort" de lire quelque chose. Il est ok mais pourrait être mieux !



  • Oui c'est clair, n'empêche que c'est triste de voir que même sur des belles courses, les trois premières places et donc bien entendu les personnalités "mises en avant" tout au long de la performance sont des dopés, trop souvent. Ça modifie forcément notre vision de ce sport...
    J'ai édité mon article en y intégrant la citation de Alain, je l'avais étudiée il y a quelques temps et c'est vrai qu'il y a eu un déclic quand je l'ai relue.

    À propos du site, je sais faire quelques trucs en programmation mais je me retrouve piégé par la version gratuite. Je vais devoir acheter la version payante, pas très chère heureusement, pour pouvoir éditer les balises <body> de mon blog une fois que j'aurais le domaine. Tu penses qu'il faut que j'améliore quoi?
    Brigadier m'avait parlé de "responsive" et c'est vrai que ça peut se faire, c'est juste que je ne sais pas trop comment l'intégrer et à quelles fins. Le but étant pas de gagner des sous, juste de rendre l'affaire jolie.



  • Ah ok, je croyais qu'on pouvait modifier directement sur wordpress sans avoir à acheter quoi que ce soit. Je te conseil de d'abord repenser ton projet de site en amont, pourquoi tu fais ça, de quelle manière tu voudrais le montrer, que veux tu que les gens ressentent en allant sur ton site.

    C'est un processus long, va sur d'autres sites, gorges toi de références et fais le site dont tu as envie, si tu rajoutes deux trois effets par-ci par là ça fera bricolage, incomplet, incohérent. Faut que ce que tu fasses te plaise et te donne envie pour que les autres soit attirés. Et surtout rester cohérent, c'est ça qui fait tout !


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.